Les sandales Hana : Un grand pas vers l’éducation malgache - robetrotteuse
24215
post-template-default,single,single-post,postid-24215,single-format-standard,yith-wcan-free,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.4,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les sandales Hana : Un grand pas vers l’éducation malgache

L’aventure d’un grand projet au grand coeur

C’est sous le soleil malgache qu’est né Hana, doux mélange de mode et d’altruisme aux couleurs d’un pays à l’immense savoir-faire.

 

Il y a 5 ans, revenant sur sa terre natale après de longues années de séparation et sous les conseils avisés de sa tante, Vincent croise le chemin d’un atelier à Antananarivo, capitale de Madagascar, dont le souvenir ne l’a jusqu’alors jamais quitté.

 

Ce n’est que 3 ans après, au cours d’un stage de journalisme sur la Grande Île que Vincent s’y rendit à nouveau afin de faire créer une paire de sandales pour sa jeune sœur Carine. C’est alors que cette belle aventure est née, par la volonté de collaborer avec ces artisans passionnés et expérimentés tout en aidant la population locale à l’heure où leur pays venait de sortir d’un régime transitoire.

 

Suite à cette expérience professionnelle le constat était clair, l’éducation est une part très importante dans ce pays en en voie de développement et Vincent a voulu y apporter sa contribution.

 

Hana, comme un hommage familial, voulait dire « sandale de cuir » dans la région de Farafangana, au sud-est de Madagascar à l’époque où son grand-père y vivait !

Des créations uniques hand-made in Madagascar

De l’immense potentiel de cet atelier est né un projet unique. Vous pouvez personnaliser chaque lanière de vos sandales de la couleur à la matière pour des créations sur mesure ! Vous aurez le choix entre des lanières en cuir de vachette ou en daim et nubuck déclinées en une dizaine de couleurs personnalisables sur chacun des modèles d’Hana. Pour mettre à l’honneur l’artisanat local, les packaging sont aussi fabriqués à la main par une coopérative regroupant plusieurs villages aux alentours de la capitale en Penny, qui est une fibre naturel à base de feuille de palmier. Hana n’en oublie pas sa terre d’accueil, le cuir servant à créer les lanières des sandales viennent de France.

 

Cette première collection se décline en 10 modèles à l’allure aussi épurée qu’habillée pour satisfaire chaque femme, chaque style. Il faudra compter entre 90€ et 100€ pour les modèles sans personnalisation, et ajouter seulement 5€ pour les personnaliser.

 

Un guide des tailles très précis et innovant sera mit à votre disposition pour que vous puissiez vous-même mesurer précisément votre pointure. Et de cette manière, comme chaque femme est unique, il sera aussi possible d’ajuster la largeur de la semelle !

La mode au service de l’éducation

Dans l’un des pays les plus pauvres du monde, Hana grandit aux côtés de l’association « Aïna, enfance & avenir » qui lutte pour l’éducation et l’insertion professionnelle des enfants malgaches en les aidant à se construire un avenir et en prenant en charge leurs jeunes mères.

 

Depuis 2005, Aïna crée et gère des écoles maternelles, un orphelinat ainsi qu’un centre de formation en agriculture pour femmes. L’association, pérenne et transparente, est basée à la Réunion et centre son action à Madagascar, main dans la main avec de nombreux parrains et partenaires (Air France, Elle Magasine, etc.) et soutenue par les politiques en place.

4 femmes chaussées, un élève de maternelle scolarisé

Les valeurs d’Hana s’étendent au delà de la promotion de l’artisanat local en collectant des fonds pour la scolarisation des enfants malgaches. Pour chaque paire de chaussures vendue, 5€ seront reversés à l’association permettant ainsi de contribuer à la scolarisation des 60 enfants de l’école maternelle solidaire du quartier Isotry, à Antananarivo, pour l’année à venir.

 

 

En effet, Madagascar nous confronte à la dure réalité des bidonvilles dans lesquels les enfants des rues sont abandonnés, orphelins, en danger. Vous pourrez ainsi participer aux frais d’habillement, aux frais de scolarité, ainsi qu’aux frais de fonctionnement de l’école.

Les grands cœurs d’Hana

L’équipe jeune et dynamique d’Hana s’est réunit autour d’un projet à la fois humain et emprunt d’altruisme.

 

Vincent, fondateur de la marque, supervise l’équipe et gère les relations avec les fournisseurs, les transporteurs, ainsi que celles avec l’association.

 

Carine, sa jeune sœur, prend en charge le marketing et la communication. Elle sera une oreille attentive et vous tiendra informés des avancées de ce grand projet.

 

La fratrie est rejointe par une styliste formée au sien de l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne qui crée pour vous des modèles toujours plus élégants et modernes.

 

Ambinintsoa quant à elle est l’intermédiaire locale permettant notamment le contrôle de la qualité à Madagascar avant que vos jolies sandales vous parviennent.

Pour rejoindre l’aventure d’Hana, vous pouvez participer à la campagne de crowdfunding en cliquant ici !

Pour en savoir plus sur Hana, suivez cette belle aventure en leur rendant visite sur Facebook en cliquant ici !

Pour en savoir plus sur Aïna et adressez vos dons en cliquant ici.

Pas de commentaires

Poster un commentaire